Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

© Flux routier en pleine Antananarivo
© Flux routier en pleine Antananarivo

Le ministère malgache du Tourisme, des Transports et de la Météorologie a mis en place une Cellule d’Intervention Routière (CIR) destinée à désencombrer le trafic routier et à garantir la sécurité des usagers de la route au niveau des embouteillages. C'est pas sorcier!

Pour accomplir sa mission, la nouvelle cellule s’appuiera sur une plateforme informatique, dénommée e-trafic, qui donnera en temps réel des informations sur la circulation au niveau de certains axes routiers où seront installées des cameras.

L’ampleur décriée des embouteillages persistants dans les rues de la capitale, Antananarivo, a fini par faire bouger les autorités malgaches. Les zones à forte concentration du trafic automobile seront supervisées prioritairement par les agents de la CIR, a précisé le ministre du tourisme et des transports, Ulrich Andriantiana.

Les agents de la CIR seront habilités à verbaliser sur le champ les auteurs d’infractions. Suspendre la licence d’exploitation du contrevenant, retirer le permis de conduire du conducteur, voire même la mise en fourrière du véhicule, sont autant de mesures envisagées.

La CIR, dotée d’une compétence sur l’ensemble du territoire national, ne remplace pas les policiers et gendarmes déjà sur le terrain pour gérer le transport routier. Elle leur vient plutôt en aide, particulièrement dans la gestion des axes surchargés en termes de circulation.

Parmi les agents de la nouvelle Cellule d’intervention routière se trouvent des éléments du Ministère du Tourisme, des Transports et de la Météorologie, du Ministère de la Sécurité publique, ainsi que ceux du Secrétariat d’Etat chargé de la Gendarmerie nationale.

Tag(s) : #International
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :