Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BrazzaPLUS

BrazzaPLUS

Actualité du Congo-Brazzaville. Le Blog de Arsène SEVERIN spécialisé dans l'information générale, l'analyse et la critique sur les événements au Congo-Brazzaville, en Afrique et dans le Monde. Souvent avec grand humour!


Sassou N'Guesso vivement attendu à Ouesso pour la municipalisation

Publié par Arsène SEVERIN sur 7 Avril 2015, 15:33pm

Catégories : #Societé- Développement

Eric, habitant de Ouesso avec le tee-shirt Sassou N'Guesso
Eric, habitant de Ouesso avec le tee-shirt Sassou N'Guesso

Les populations de la Sangha et particulièrement celles de Ouesso, la capitale départementale, attendent vivement le président Denis Sassou N'Guesso pour le lancement de la municipalisation accélérée dont le tour revient cette année à leur département. Alors qu'elles lui avaient préparé le lit en mars dernier, ces populations y vont aujourd'hui de leurs plus folles spéculations, affirmant que Sassou N'Guesso n'ira plus à Ouesso. Heeee, qui vous a dit ça?!

"Si c'était ailleurs comme dans la Cuvette ou dans la Lékoumou, il serait déjà allé lancer les travaux. Mais chez nous dans la Sangha, l'attente est inespérée et il n'y a même pas de date approximative", affirme Gaëton, un jeune de Ouesso.

"Pourquoi on ne dit rien sur son arrivée? Donc la Sangha ne compte pas pour le président sinon il serait déjà arrivé. Son épouse est venue fêter avec nous le 8 mars ici. Cela nous a mis en confiance et on croyait voir le président lui-même avant fin mars. Mais hélas", déplore Geneviève, une femme commerçante et active dans la vie associative des mamans à Ouesso.

Pendant que les Bakouele, les Ndjem, et les autres ethnies qui font de Ouesso une ville cosmopolite de plus de 30.000 âmes pleurent l'arrivée du président Sassou N'Guesso au bord de la Sangha, les travaux de la municipalisation accélérée de la Sangha eux progressent. Le stade et l'hôpital général de Ouesso au quartier Pentecôte dans le deuxième arrondissement ont déjà atteint un niveau intéressant. Les Chinois et les Brésiliens au milieu des centaines d'ouvriers congolais sur ces deux sites font du bon boulot.

Non loin du tout nouveau palais présidentiel, le boulevard sur lequel, le 15 août, les civils et les militaires vont donner le meilleur d'eux-mêmes en défilé est entrain d'être latérité par les Chinois. Dans la ville, les voiries urbaines sont entrain de connaître une vraie mue. De 12 km seulement aujourd'hui, elles passeront à 35 km. Sur 3 km, la route de Maboko sera bitumée jusqu'au bac sur la Ngoko, la porte du Cameroun. Partout dans les deux arrondissements, Mbindzo et Nzalay Ngoy, les caniveaux sont creusés par des jeunes qui trouvent là un emploi pour un temps.

Après Sibiti dans la Lékoumou, le gouvernement a choisi Ouesso pour célébrer les 55 ans de l'indépendance du Congo. Avec un budget indicatif de 500 milliards de francs CFA, le département de la Sangha, à l'honneur cette année, devra bénéficier des infrastructures intéressantes pour changer son visage actuel. Pas toujours plaisant et beau. A Ouesso en effet, en dehors du siège de la Banque centrale et de l'aéroport, les autres édifices ressemblent à des taudis, des nids d'oiseaux ou des huttes d'esquimaux dans les zones polaires. D'ailleurs le préfet Adolphe Elemba travaille lui-même dans un truc en planches dont la beauté n'est appréciée que par les populations autochtones de Kabo ou de Ngobe!

Mais d'après des sources proches de la Présidentielle de la république, le président pourra procéder au premier coup de pioche des travaux de la municipalisation le 5 mai 2015 à Ouesso. "Les jeunes et les femmes de Ouesso doivent prendre leur mal en patience, le chef de l'Etat viendra lui-même lancer la municipalisation accélérée à Ouesso. Il n'y a pas de raison qu'il ne le fasse pas là-bas comme il l'a fait ailleurs dans les autres départements", a indiqué notre source, elle-même originaire de la Sangha.

Un habitant arborant son tee-shirt à l'efigie du président pour la municipalisation

Un habitant arborant son tee-shirt à l'efigie du président pour la municipalisation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents