Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BrazzaPLUS

BrazzaPLUS

Actualité du Congo-Brazzaville. Le Blog de Arsène SEVERIN spécialisé dans l'information générale, l'analyse et la critique sur les événements au Congo-Brazzaville, en Afrique et dans le Monde. Souvent avec grand humour!


Paulin Makaya renvoie à Sassou N'Guesso le mémo de 1997

Publié par Arsène SEVERIN sur 14 Avril 2015, 15:07pm

Catégories : #Politique

Paulin Makaya dans son QG de Madibou
Paulin Makaya dans son QG de Madibou

Franchement, il faut être de la poigne de Denis Sassou N'Guesso pour recevoir et lire toutes les lettres que les Congolais lui envoient ces derniers temps. Lettres ouvertes par ici, courriers secrets par-là, il y a de quoi s'écrouler sous le poids de toutes ces missives qui n'ont pour objet que la politique actuelle : changement ou pas de la constitution ou la bonne gouvernance électorale. Dans la sienne, Paulin Victor Makaya, un ancien directeur de cabinet de Bernard Kolelas, vient de renvoyer au président Sassou N'Guesso le mémorandum qu'ils avaient envoyé en février 1997 à Pascal Lissouba concernant les élections de cette année là! "Nous ne savons pas lire, c'est pourquoi nous lui avons renvoyé le document pour qu'il le lise lui-même, au cas où il l'aurait perdu", explique Paulin Makaya.

De retour au pays depuis quelque huit mois après un si long exil emporté par son chef et "père spirituel" Bernard Kolelas, Paulin Makaya fait feu de tout bois pour que Sassou N'Guesso s'en aille. "Il a fini, il doit partir et laisser les autres Congolais, dont nous autres, continuer", dit-il avec véhémence.

Après avoir créé sa formation politique, l'Unis pour le Congo (UPC), Paulin Makaya affirme que la conquête du pouvoir pour lui est l'un des objectifs principaux de son parti. C'est à ce titre d'ailleurs qu'il écrit au chef de l'Etat, lui demandant de respecter ce mémo qu'ils avaient envoyé ensemble au président Lissouba. "L'UPC et moi-même nous souvenons que l'alliance URD-PCT et Apparentés devenue par la suite URD-FDU avait interpellé le président Pascal Lissouba par le dépôt d'un mémorandum en février 1997 dont vous étiez vous-même signataire. Le président Pascal Lissouba avait tout accepté sans hésitation. Nous espérons que vous agirez comme l'avait fait le président Pascal Lissouba pour le triomphe de la paix et de la concorde nationale", affirme Paulin Makaya dans sa lettre accompagnant le mémo de 1997.

"Le funeste projet consistant au changement de la constitution du 20 janvier 2002 n'est qu'un parjure de plus, car il n'est ni plus ni moins qu'un énième coup d'Etat constitutionnel", peut-on encore lire dans la fameuse lettre.

Sûr de lui, Paulin Makaya veut proposer une autre politique aux Congolais. "Pas celle de la violence et de la corruption. Mobiliser les militants par l'argent, le notre qu'ils volent tout le temps. Il faut que ça cesse", promet-il, se targuant par ailleurs être le meilleur d'entre eux ayant fait la politique dans le sein (nkata) de Bernard Kolelas.

Interrogé sur ses relations avec ses anciens collègues du MCDDI, Paulin Makaya crache presque dans la soupe en affirmant que les idéaux du parti ont été trahis par son père-fondateur, pris en otage par ses enfants. "J'ai refusé de rentrer avec Kolelas, je savais que c'était fini, le parti ne suivra plus sa ligne, celle que nous avons tracée avec le vieux au temps fort de la démocratie. Maintenant c'est n'importe quoi. Parfait Kolelas n'a jamais fait la politique quand nous y étions, et Hellot c'est un compagne qui a été formé avec moi", se souvient-il.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents