Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BrazzaPLUS

BrazzaPLUS

Actualité du Congo-Brazzaville. Le Blog de Arsène SEVERIN spécialisé dans l'information générale, l'analyse et la critique sur les événements au Congo-Brazzaville, en Afrique et dans le Monde. Souvent avec grand humour!


Le Congo et le Zaïre bientôt reliés par la fibre optique

Publié par Arsène SEVERIN sur 30 Avril 2015, 18:14pm

Catégories : #Societé- Développement

Les membres des délégations
Les membres des délégations

Un accord a été signé entre le Congo, représenté par M. Akouala de Congo-Télécom le Zaïre représenté par Didier Musseté, Directeur général de la SCPT pour relier les deux pays par une fibre optique. En septembre 2012, un câble sous-fluvial à fibre optique a été posé entre Brazzaville et Kinshasa. Cette liaison permettra d’interconnecter les réseaux des télécommunications installées dans les deux pays et d’échanger des flux importants de trafic de voix, des données et des images sous la supervision des deux opérateurs historiques, a indique M. Akouala.

La liaison permettra également de restaurer le système WCS en cas de défaillances techniques entre Kinshasa et la station d’atterrage de la fibre optique sous-marine de Mouanda et/ou entre Brazzaville et la station d’atterrage de la fibre optique sous-marine de Matombi à Pointe-Noire.

Cette infrastructure, d’une grande importance, revêt un caractère stratégique pour l’intégration socio-économique de la sous-région d’Afrique centrale, du moment où elle concrétise l’un des fruits de la coopération Sud-Sud, a dit M. Akouala. En outre, cet accord-cadre qui a été apprécié par les deux parties, permettra de créer les conditions optimales pour une meilleure insertion des deux pays dans le monde de l’information. L’interconnexion vise à renforcer la dynamique de l’économie numérique entre les deux pays, et surtout à fiabiliser leur réseau. Didier Musseté a fait comprendre que la mise en œuvre effective de ce projet est très attendue par les populations, car il permettra de réduire sensiblement les coûts d’Internet et de l’ensemble des services connexes.

En effet, la connexion de ces deux sociétés imprime une évolution technologique majeure. Elle marquera un changement spectaculaire dans les liaisons des télécommunications entre Kinshasa et Brazzaville, dans la mesure où les deux pays vont basculer, le 15 juin prochain, dans une ère qui va permettre aux populations de bénéficier des applications qu’offrent les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC). Par exemple, grâce à cette connexion, des enseignements dispensés dans des universités du Congo pourront être suivis en temps réels par un groupe d’étudiants de l’Université de Kinshasa.

Rappelons que le mémorandum d’entente occasionnant la mise en œuvre de cette connexion a été signé à Brazzaville le 28 mars 2008. Dans ce document, les deux parties instruisaient les opérateurs publics de télécoms de deux pays à tout mettre en œuvre pour servir de catalyseur au processus d’intégration sous régionale, par le renforcement et la modernisation des liaisons d’interconnexion entre la RDC et le Congo.

C’est en exécution de cette directive que Congo-Télécom et la SCPT ont résolu, par un investissement conjoint, de renforcer et moderniser la liaison entre Brazzaville et Kinshasa. Nous tenons à rappeler qu’une fibre optique est un fil en verre ou en plastique très fin, qui à la propriété d’être un conducteur de la lumière et qui sert dans la transmission des données. Elle offre un débit d’informations nettement supérieur à celui des câbles coaxiaux et supporte un réseau «large bande» par lequel peuvent transiter aussi bien la télévision, le téléphone, la visioconférence ou les données informatiques.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents