Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BrazzaPLUS

BrazzaPLUS

Actualité du Congo-Brazzaville. Le Blog de Arsène SEVERIN spécialisé dans l'information générale, l'analyse et la critique sur les événements au Congo-Brazzaville, en Afrique et dans le Monde. Souvent avec grand humour!


Plus de vendeurs de véhicules en occasion à Douala !

Publié par Arsène SEVERIN sur 19 Février 2015, 09:50am

Catégories : #Societé- Développement, #Cameroun, #Véhicules occasion

Point de vente de véhicule à Douala
Point de vente de véhicule à Douala

Le gouverneur de la région du Littoral du Cameroun, Joseph Beti Assomo leur a donné deux semaines pour quitter les espaces publics qu’ils occupent, faute de quoi ils seront fermement réprimés.

La décision prise par Joseph Beti Assomo a été ferme dans sa décision. Il s’est promis de prendre des mesures appropriées à l’encontre des professionnels vendeurs de véhicules d’occasion de la ville de Douala. Cette mesure concerne les vendeurs du lieu-dit hôtel Le Ndé – espace « spécialisé » dans le genre – qui, sur une distance de 600 mètres, ont fait des trottoirs et chaussées leur lieu de commerce.

Leur activité n’est pas sans conséquence pour les concitoyens. Parce qu’occupant plus de 60 % de la voie d’avec leurs véhicules garés, ils entravent largement la circulation des voitures. Aux heures de pointe, il devient difficile de dégager le trafic à cause de leur activité qui pourtant arrangent les affaires des camerounais. Carmudi qui est l’un de leurs partenaires leur aura permis en 2014 de récolter environ 42 % de vente en plus. « C’est vrai qu’avec l’implication d’une entreprise comme Carmudi.cm, nous avons trouvé un moyen de plus de vendre sans gêner les gens », explique Mamouro Baélo, vendeur.

Cependant le problème est d’un ordre plus organisationnel. Les vendeurs de véhicules d’occasion disent avoir reçu des ultimatums de libérer les espaces, mais l’on ne leur a pas assigné de site de recasement. « On veut bien partir. Mais où ? C’est ça le vrai problème », fait savoir Mamouro. Avec l’implication de Carmudi.cm, entreprise spécialisée dans la vente et la location de voiture en ligne au Cameroun, les professionnels des voitures d’occasion à l’hôtel Le Ndé ont pu libérer de la voie 50 % de leurs voitures ; ce qui a considérablement fluidifié la voie.

En attendant l’implication ultérieure des pouvoirs publics, ils continuent leur activité tout en essayant de coordonner la circulation urbaine aux heures de pointe. « On espère qu’avec ça au moins, le gouverneur sera un peu plus compréhensif et qu’il accordera nos doléances », s’est exprimé Mamouro. En janvier 2015, c’était le préfet du département du Wouri qui intimait une telle mesure aux agences de voyage dont les chargeurs occupaient outrancièrement les chaussées dans le cadre de leur travail. Un délai d’un mois leur avait été accordé pour rentrer dans l’ordre.


Avec Gaspard Ngono du Cameroun

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents