Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BrazzaPLUS

BrazzaPLUS

Actualité du Congo-Brazzaville. Le Blog de Arsène SEVERIN spécialisé dans l'information générale, l'analyse et la critique sur les événements au Congo-Brazzaville, en Afrique et dans le Monde. Souvent avec grand humour!


Collègues journalistes, postulez à une formation au Cameroun!

Publié par Arsène SEVERIN sur 23 Février 2015, 09:51am

Catégories : #Culture

C'est ici qu'un activiste de Bukavu a failli se noyer
C'est ici qu'un activiste de Bukavu a failli se noyer

Nous y avons été en août 2013 lorsque le monde de la presse congolaise se trouvait à Djambala dans les Plateaux pour le 53e anniversaire de l'indépendance du Congo. Une superbe université d'été en mines, pétrole et gaz, notamment sur les industries extractives. Des experts en matières premières, en impôts et douanes, le trafic international des ressources naturelles, et avec les membres de la société civile africaine, de la Mauritanie en RD Congo en passant par le Niger. 15 jours de cours accélérés, et on y ressort forcement gonflé sur certaines matières à traiter dans nos rédactions. J'y ai été, faites comme moi! Fin de formation sanctionnée par un Certificat. Voici le communiqué sur la prochaine université d'été à l'Université catholique d'Afrique centrale à Ekounou au Cameroun:

5e Université d’été sur la gouvernance des industries extractives

Le Centre d’Excellence pour la Gouvernance des Industries Extractives en Afrique Francophone (CEGIEAF), de l’Université Catholique d’Afrique Centrale (UCAC), avec le soutien de Natural Resource Governance Institute (NRGI) et de MISEREOR, a le plaisir de vous annoncer la tenue au campus d’Ekounou-Ayéné de l’UCAC, du 17 au 28 Août 2015, de la 5e édition de l’Université d’été sur la gouvernance des Industries Extractives.

L’Université d’été a but d’outiller un grand nombre d’organes de surveillance, de connaissances et de compétences leur permettant d’améliorer la qualité de leur intervention et leur capacité à influencer positivement la gestion transparente et responsable des industries extractives en Afrique francophone.

L’Université d’été est ouverte aux acteurs de la société civile, aux journalistes, aux parlementaires, aux maires et aux sénateurs engagés dans la promotion des industries extractives (IE) dans leur pays depuis au moins deux ans. Elle est résidentielle, dure deux semaines et couvre la chaîne de décision des industries extractives : la décision d’extraire, la législation, les contrats, la fiscalité, la collecte et gestion des revenus, les impacts sociaux et environnementaux, l’impact des ressources extractives sur le développement. Elle comprend des activités préparatoires, le cours d’été de deux semaines et une descente sur le terrain.

Le cours d’été est préparé et dispensé par des personnes ressources chevronnées sélectionnées au niveau national, régional et international parmi les universitaires, les chercheurs, les officiels de l’administration publique, les acteurs de la société civile.

Le coût de la formation est d’environ $ 2700. Il couvre les frais de cours, le billet d’avion, l’hébergement en résidence universitaire, les repas, les frais relatifs à la descente de terrain. NRGI et MISEREOR accorderont en 2015, des bourses complètes ou partielles à quelques participants après étude de dossier. Compte tenu du nombre limité de bourses, nous encourageons vivement les candidats à chercher des financements pour leur participation. Aussi, d’autres organisations et institutions sont-elles encouragées à soutenir leurs partenaires. Les institutions qui parrainent devront en plus couvrir séparément les petites dépenses du participant. Les organisations intéressées sont invitées à se manifester et à indiquer le nombre de personnes qu’elles souhaiteraient parrainer au plus tard le 20 Mars 2015.

Toute personne intéressée à participer au programme est invitée à en faire la demande en envoyant à l’adresse mail ci-dessous une page de lettre de motivation, le questionnaire d’évaluation des besoins rempli, le CV actualisé et une lettre de recommandation au plus tard le 20 mars 2015. La lettre de motivation devra détailler les raisons pour lesquelles l’intéressé souhaiterait bénéficier de ce programme, son expérience et celle de son organisation dans le domaine. Elle devra également indiquer si l’intéressé sollicite la bourse de NRGI et MISEREOR ou sera soutenu par un autre partenaire. Les personnes sélectionnées recevront une réponse au plus tard le 01er avril 2015.

Pour tout renseignement complémentaire, veuillez nous contacter à l’adresse suivante : cegieaf@yahoo.fr

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents