Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pierre Ngolo, Secrétaire général du PCT
Pierre Ngolo, Secrétaire général du PCT

Le Secrétaire général du Parti congolais du travail (PCT) Pierre Ngolo a réitéré le 14 janvier 2015 devant des milliers de militants venus lui souhaiter les veoux de succès pour le nouvel an, l'idée de changement de constitution exprimée le 31 décembre par la direction de ce parti. Pierre Ngolo annonce même l'ouverture "dans quelques jours" d'un grand débat avec la presse basé sur les motivations du principal parti au pouvoir à vouloir changer le texte fondamental.

Le Secrétaire général du PCT persiste et signe qu'il faut bien qu'il y ait une nouvelle constitution au Congo, celle de 2002 ayant vieilli et fait son temps. "Au PCT, seuls le patriotisme et la responsabilité nous ont guidés à prendre une telle option. Ce n'est pas un dictat, mais nous souhaitons que tout cela se passe dans le dialogue", a clairement expliqué Pierre Ngolo dans une salve d'acclamations des militants venus fêter la nouvelle année avec les leaders de leur parti à la Congolaise.

Selon Pierre Ngolo, le PCT va commencer à dire pourquoi il faut qu'on change cette constitution. "C'est un faux débat que de ramener ce changement de constitution à un homme. C'est une fuite en avant, car la vérité c'est qu'on veut juste se débarrasser d'un adversaire redoutable. Qui veut-on tromper? Nous expliquerons clairement ce que pose comme problèmes cette constitution", a dit le secrétaire général du PCT sous les traditionnels "ho, mama"!

A l'issue de la 10e session ordinaire du Comité central du PCT le 31 décembre à Brazzaville, les membres de ce parti avaient appelé "à l'unanimité" au changement de constitution pour éviter d'annuler tous les efforts de paix et de démocratie consentis par "le camarade Denis Sassou N'Guesso".

Tag(s) : #Politique
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :