Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BrazzaPLUS

BrazzaPLUS

Actualité du Congo-Brazzaville. Le Blog de Arsène SEVERIN spécialisé dans l'information générale, l'analyse et la critique sur les événements au Congo-Brazzaville, en Afrique et dans le Monde. Souvent avec grand humour!


Totalement fini pour le mossi Blaise Compaoré

Publié par Arsène SEVERIN sur 31 Octobre 2014, 14:57pm

Catégories : #Politique

Bye Bye Compaoré!
Bye Bye Compaoré!

Blaise Compaoré, longuement contesté et traumatisé ces dernières vingt-quatre heures vient d'annoncer qu'il quittait le pouvoir au Burkina Faso, pays qu'il a géré sans partage pendant 27 ans. Dans un communiqué qu'il a publié, le président démissionnaire (incroyable) souhaite des élections "libres et transparentes" dans 90 jours.

C'est "dans le souci de préserver les acquis démocratiques et la paix sociale" que Blaise Compaoré a quitté le pouvoir, en déclarant "la vacance du pouvoir en vue de permettre la mise en place d'une transition".

Depuis jeudi en début d'après-midi les opposants ont maintenu la pression sur le président Compaoré, tombeur en 1987 de Thomas Sankara, afin qu'il puisse partir. Les deux rencontres organisées jeudi entre les contestataires et le pouvoir de Ouagadougou n'ont conduit qu'à la confusion. D'abord l'armée, sans légitimité démocratique et juridique en cette matière, annonçait la dissolution du gouvernement et de l'assemblée nationale. Puis dans un communiqué, le président retirait le projet de loi qui a fait déborder le vase avant d'annoncer l'état de siège au Burkina Faso. Une mesure aussitôt boudée par les opposants qui ont fini par obtenir gain de cause car Blaise Compaoré, désormais balloté à gauche et à droite, lèvera de lui-même l'état de siège dans la nuit de jeudi.

Il avait souhaité lors d'une communication à la nation dans une chaine privée de télévision (la télé nationale étant saccagée par les manifestants) poursuivre le pouvoir au sein d'une transition qui débouchera sur les élections libres et transparentes. Mais, les opposants, tenaces comme il n'y en a pas, ont rejeté ses propositions, lui demandant simplement de partir. Ce que l'homme de Ziniaré localité du nord de Ouagadougou a concédé en début d'après-midi. Son épouse Chantal Compaoré est déjà en refuge en Côte d'Ivoire. Ainsi tout est fini pour celui qui aurait dirigé de main de maître la Haute Volta de Herman Yameogo et puis du capitaine Thomas Sankara.

Au pouvoir depuis 27 ans, Blaise Compaoré a remplacé son ami et frère d'arme, le jeune et courageux capitaine Thomas Sankara, sauvagement assassiné en octobre 1987. A 36 ans, Blaise Compaoré a pris le pouvoir et y resté jusqu'au jour où la rue a décidé de mettre un terme à son cinéma de modifier l'article 37 de la constitution devant lui permettre de se représenter pour un autre mandat présidentiel. Son frère qui était l'un des meneurs de ce projet a tenté hier de fuir par l'aéroport international de Ouagadougou où il a été rattrapé par des manifestants en colère et qui auraient découvert sur lui un peu plus de 850 millions de francs CFA. De quoi survivre dans un premier temps!

Commenter cet article

XXXX 31/10/2014 16:05

ALLELUIA!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Que va t-il devenir now? Ah je n'aimerais pas être à sa place avec des assassinats au placard!!!GRRRRRRRRRRRRRRR!

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents