Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BrazzaPLUS

BrazzaPLUS

Actualité du Congo-Brazzaville. Le Blog de Arsène SEVERIN spécialisé dans l'information générale, l'analyse et la critique sur les événements au Congo-Brazzaville, en Afrique et dans le Monde. Souvent avec grand humour!


Annick Mongo, apôtre du climat des affaires au Congo

Publié par Arsène SEVERIN sur 3 Septembre 2014, 18:13pm

Catégories : #Economie

La DG Annick Patricia Mongo
La DG Annick Patricia Mongo

Battante et irréductible, Annick Patricia Mongo reste convaincue que l'amélioration du climat des affaires au Congo partira bien de son agence, l'Agence pour la promotion des investissements (API). Et depuis, elle fait feu de tout bois pour attirer le moindre petit investisseur qui rêve du Congo. Une tâche hardie qu'elle partage depuis quelques mois seulement (depuis sa nomination) avec son staff. Aujourd'hui elle vient d'élargir la plate-forme des patriotes d'affaires avec les agents de différents ministères qu'elle a appelés points focaux. Des vrais Congolais broyés par l'intérêt général, et non des mesquins qui ne pensent qu'à eux, disant sans vergogne que Eux ni eux quoi!

Une réunion technique avec les points focaux à la place de la gare, chez Mvouba Isidore (il n'était pas là), Annick Mongo a appelé les Congolais, les agents de l'Etat à travailler pour que le Congo, placé juste avant le Soudan du sud dans la guerre interminable, redore son blason. Les flous sont partout malheureusement. Malgré les décrets pris dans la grande précipitation par le président Denis Sassou N'Guesso pour que tout aille vite, il y a encore des vipères qui font les choses à leur manière. Par exemple, le président interdisait tout contrôle des marchandises en circulation sur le territoire national. Ho! Ya Dengues! Ils sont toujours là, ces fonctionnaires qui espèrent 500, 1000 ou 2000 francs CFA des transporteurs qui font la route avec les camions-conteners. Dès le pont de Djoué, tout commence. Une meute de gendarmes attendent les camionneurs et perçoivent leur part: 2000 à 5000 francs CFA. A Mindouli, même quand madame Yvone Adelaïde Mougany était ministre du Commerce, c'est devant la porte de son village que les militaires, policiers et autres "mangeurs" attendent les véhicules. Personne ne dit jamais rien. Ils sont toujours là jusqu'à aujourd'hui.

Le guichet unique, un frai faux-fuyant n'a jamais rassuré les opérateurs économiques qui dépensent sans compter, et malgré eux. C'est l'Etat, la puissance publique comme dirait l'autre quand il s'agit de la terre de nos ancêtres. LA pauvre Annick Patricia Mongo a presque supplée les agents des différents ministères pour tout faire afin que le Congo aille de l'avant. les gourmands sont toujours là pour détruire, pour penser à leurs intérêts.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents