Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Kolelas-fils dit attendre le PCT au tournant

Il est amer depuis quelques jours! La politique l'a saoulé, lui le remplaçant valable du Soleil, le vieux Nkumbi Nzila y'a Bekol! Guy Parfait Kolelas, le jumeau, le secrétaire général du Mouvement congolais pour le développement intégral (MCDDI) dénonce partout où il passe, "la ruse" du Parti Congolais du travail (PCT) dans l'application de l'accord politique que les deux partis ont conclus en 2007 à Brazzaville. Sept ans après, l'homme de La Glaciaire à Bacongo n'a plus que ses yeux pour pleurer devant les parents, se lamentant d'avoir travaillé avec le "diable".

Un jour, lors d'une rencontre avec ses militants, Guy Brice Parfait dit qu'il ne faut pas dire quoi que ce soit. Il n'y a pas de commentaires à faire ni de position à donner sur le changement ou pas de la constitution. "Il y a des hommes qui ont pris les habits de démocrates et maintenant que le peuple veut parler, ils menacent de le tuer", aurait-il déclaré on ne sait où exactement. Kolelas-fils est fâché de savoir qu'il n'arrive pas à rencontrer le président de la république, son allié dans l'accord qu'ils ont signé en 2007. D'après ce qu'il aurait dit "le chef m'esquive, alors que je suis dehors en attente".

Kolelas-fils s'est même interrogé sur la fortune grandiose de son ancien frère et ami du MCDDI, le ministre Hellot Mantson Mampouya, milliardaire depuis quelques années seulement. "Lui et moi sommes arrivés au gouvernement avec de petites chaussures, mais où a-t-il eu ses grandes chausses? Je vous ai livré la vérité", rapporte-t-on d'une rencontre en langue Lari, couramment parlée dans le Pool.

Mais qu'est-ce qu'il veut ce Kolelas-fils? Savoir toute la vérité de ce que les gars du PCT ont fait de leur accord PCT-MCDDI, accord ayant permis au parti de Kolelas de voter pour le président de la république. "C'est vous qui aurez la dernière parole à suivre", dit Kolelas-fils à ses militants. C'est malin, ce Guy Parfait! On sait que les militants ne porte jamais les gars du PCT. Un jour les Pierre Ngollo et le PCT organisèrent au boulevard Alfred Raoul de Brazzaville un meeting dénommé "Touches pas à mon président", les gars du MCDDI ne sont pas venus? Et pour cause? A Makélékélé, au siège du parti, les sages militants avaient mis en garde contre tout négationnisme sur les affaires comme les disparus du beach. "Si vous allez pour dire qu'il n'y a jamais eu de disparus, alors là, ne revenez plus ici, allez tout droit à Oyo", nous rapport un doyen militant du MCDDI, privilégié à assister à cette réunion de mobilisation.

Finalement lors que Kolelas-fils est allé déclarer à Kinkala où il est député qu'il sera candidat à la présidentielle de 2016, il disait vrai! En fait, il n'avait pas crainte de son allié du PCT. Les gars du MCDDI attendent des postes dans les administrations et autres instances du pays. Ils vont même plus loin en réclamant le poste de Mampouya Hellot, devenu leader d'un autre parti alors qu'il y était nommé MCDDI. "Quand vous revendiquez...ils vous promettent des lendemains sans suite", affirme-il dans l'amertume.

Quoi qu'en dise, la sortie inattendue de Kolelas-fils a été reprise dans toute la presse locale. Jamais un homme politique n'a tenu tête au PCT, même pas les gars du PCT eux-mêmes, sinon le doyen Gabriel Oba Apounou ne sera pas parti de la tête de la fédération de Brazzaville. Kolelas-fils a tout vomi! Il est fâché, ,il a peur d'avancer, mais il dit qu'il n'a pas peur de mourir pour le peuple! Quel peuple? Lui-même sait... Avec les hommes politiques congolais, disait un militant, confiance yi keleve!

Tag(s) : #Politique
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :