Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Espagne, "Mbata ya Bakolo" à la coupe du monde!!!

Ils n'ont eu que ce qu'ils méritaient depuis quelques mois, ces Espagnols. Et les Hollandais n'y sont pas allés de main morte : une vraie gifle des anciens, "Mbata ya Bakolo", comme celle des Brazzavillois sur les Kinois! 5 buts à 1, c'est sans commentaires quand on a vu vendredi soir les supporters de la première équipe du monde, selon le classement FIFA, quitter les écrans géants placardés à Brazzaville en pantalonade, la queue entre les jambes, les larmes attardées dans les paupières. Jamais l'Espagne n'a été aussi humiliée à telle étape de la compétition, la phase finale de la coupe du monde. Un vrai "Mbata", répéra-t-on à Brazzaville!

Le tout a pourtant bien commencé pour l'Espagne qui a été la première à trouver le chemin de but, en bénéficiant d'un penalty que Xabi Alonso, sans complexe, transformait au grand plaisir des champions du monde en titre. Avant la mi-temps, ils sont rattrapés par les Hollandais, bouillants et intransigeants depuis l'entame du match, grâce au but de Van Persie. A 1-1 à la pause, personne ne présageait le déluge à la reprise.

En rentrant avec la chicote, les Hollandais n'ont fait que gifler. A la 53e minute par Arjen Robben qui réalise à la 80e minute un doublé, alors qu'à la 72e minute Persie concluait aussi son doublé. Mais déjà à la 65e minute, un autre brillant attaquant hollandais, Stefan marquait un autre but. Avec un total de cinq buts, marqués coup sur coup, l'Espagne n'a vu que du rouge, et n'a broyer que du noir! Ha, la coupe du monde, on en sort parfois humilié et déshabillé. La Hollande qui a avait une dette à payer à l'Espagne l'a fait avec bien de manière.

Les humiliations, il y en aura pendant cette coupe! Le Cameroun en a appris à ses dépens face aux muchachos du Mexique. Là, ce n'était pas du tout le déluge, 1-0 quand même, c'est respirable. Sauf que le cas du Cameroun, ce fut un match important qu'il fallait absolument gagner. Face à la Croatie, lionne blessée (1-3 contre le Brésil) et au Brésil qui joue chez lui, les chances des Lions indomptables sont très minces.

On serait emmenés à croire que la guerre des primes du Mundial a déprimé les Camerounais qui ont pourtant tout obtenu avant de s'envoler pour le Brésil. Une chose est vraie, c'est qu'ils pourront faire quelques achats avec les 50 millions francs de CFA qu'ils ont empochés, même en quittant très tôt la compétition! Mais, rien n'est encore perdu, ce n'est que l'entrée de jeu, des surprises nous attendent tous devant!!! Mais, "Mbata ya Bakolo"!

Tag(s) : #sports
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :